Le mercredi 18 octobre 2017

Stages à options

 

Mode de fonctionnement - Cardiologie

Le stage de cardiologie est optionnel et est offert au résident de l’UMF du CSSSG. Le stage se déroule à l’hôpital de Hull où les activités de cardiologie sont concentrées à l’intérieur du CSSSG. Ce site est un centre tertiaire de cardiologie où se déroulent les activités d’investigations non invasives (ECG, échographie, épreuve d’effort, médecine nucléaire) et les activités invasives (cathétérisme cardiaque). Il y a aussi l’urgence et l’hospitalisation avec l’unité coronarienne qui permettent une exposition variée aux résidents.

 

OBJECTIFS GÉNÉRAUX :

 

1)     Offrir une exposition des différentes pathologies cardiaques aux résidents au cours de leur stage.

2)     Le résident doit devenir confortable avec les principaux moyens diagnostiques en cardiologie.

3)     Il devra élaborer le plan d’investigation et de traitement du patient.

 

 

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES :

 

1.     Anamnèse et examen physique cardiaque complet

2.     Connaître les classes de médications cardiaques, leurs mécanismes d’actions et leurs applications cliniques.

3.     Savoir interpréter un ECG de même que les résultats d’échographie cardiaque, tapis roulant et médecine nucléaire.

4.     Connaître les indications des différents tests diagnostiques.

5.     Savoir identifier et traiter les syndromes coronariens aigus.

6.     Reconnaître et traiter les maladies rythmiques, valvulaires et du muscle cardiaque.

7.     Connaître et traiter l’hypertension artérielle et les maladies du péricarde.

 

 

DÉROULEMENT DU STAGE :

 

 

Le stage se déroule sur une période de quatre semaines sous supervision du cardiologue de garde qui change à toutes les semaines. Le résident fera les consultations à l’urgence et aux étages. Il pourra également suivre certains patients hospitalisés. Il y a une pré-lecture d’ECG à faire réviser par le cardiologue. Il ira voir comment se déroulent les épreuves d’effort, les échographies cardiaques et la médecine nucléaire. Il est également invité à assister à des cathétérismes cardiaques.  La dernière journée de son stage, les cardiologues ayant travaillés avec le stagiaire feront son évaluation.

 

 


Mode de fonctionnement - Dermatologie

Ce stage dure 4 semaines et s’adresse généralement aux résidents II en médecine familialeLe résident est exposé à des pathologies dermatologiques en clinique privée le lundi, le mardi et occasionnellement le vendredi. Il occupe un local seul et évalue le patient.  Il s’agit très souvent de nouveaux patients et occasionnellement de visites de suivi.  Le dermatologue supervise son travail et réévalue le patient avec lui.

Une fois par semaine, le mercredi matin, il  assiste à une clinique d’ulcères cutanés au CSSSG Hôpital de Gatineau.  Il apprend à évaluer le patient, reconnaître les causes possibles d’ulcères, les investigations aidant à préciser le diagnostic et les différents pansements et techniques de traitement.  

Il peut aussi répondre aux consultations intra-hospitalières une fois par semaine.

 

Le résident est exposé aux techniques de chirurgie cutanée mineure en clinique privée le jeudi toute la journée (biopsie cutanée, excision de naevi, ellipse, excision de basocellulaire par électro-dissection et curetage).

 

Le stage se fait sous la supervision de deux dermatologues exerçant à la fois en clinique privée et à l’hôpital.

 

Vous aurez certaines lectures en préparation de votre stage.

 

Objectifs du stage :

 

  1. Apprendre à décrire  les lésions dermatologiques avec précision.
  2. Améliorer les connaissances et le diagnostic différentiel.
  3. Connaître les différents traitements et leur utilisation pratique.
  4. Savoir quand référer au dermatologue.
  5. Apprendre différentes modalités techniques (cryothérapie, chirurgie mineure) pour traiter des  lésions bénignes.

  

 

Mode de fonctionnement – Endocrinologie

 

À venir

 


Mode de fonctionnement – Néphrologie

Le service de néphrologie du CSSSG – Hôpital de Hull. Ce service assure les soins spécialisés se rapportant à l’insuffisance rénale progressive, la dialyse péritonéale, l’hémodialyse, le suivi de la greffe rénale et de la greffe rein-pancréas.   Nous offrons de plus un service de consultation pour les patients présentant divers problèmes néphrologiques.  Notre équipe est composée  présentement de quatre néphrologues, un interniste général, une omnipraticienne, plusieurs infirmier(e)s, une diététiste et une travailleuse sociale.  Vous trouverez ci-bas les objectifs généraux et spécifiques de votre stage en néphrologie.  Nous espérons que vous allez profiter pleinement de votre expérience parmi nous.

 

OBJECTIFS DU STAGE EN NÉPHROLOGIE

Normand Proulx, MD, FRCPC

Responsable des activités pédagogiques en néphrologie CSSSG- Hôpital de Hull

 

OBJECTIFS GÉNÉRAUX

 EXPERTISE MÉDICALE:

1.     Acquérir une connaissance scientifique de base en néphrologie.

2.     Posséder une connaissance clinique en néphrologie.

3.     Effectuer une histoire et un examen physique complets, précis et organisés.

4.     Acquérir toute l’information permettant d’aboutir à une conduite médicale judicieuse.

5.     Identifier et gérer les situations d’urgence en néphrologie.

6.     Démontrer une connaissance des indications et risques liés aux cathéters d’hémodialyse.

7.     Être sensibilisé aux indications et risques liés à la biopsie rénale.

 

 PROCÉDURES ET COMPÉTENCES CLINIQUES:

  1. Assurer la gestion de patients atteints d’insuffisance rénale avec compétence.
  2. Effectuer et interpréter l’analyse de l’urine avec compétence.
  3. Obtenir, sous supervision, l’accès veineux central pour la dialyse avec un minimum de risque et d’inconfort au patient.

 

COMMUNICATION:

  1. Établir un lien thérapeutique avec les patients et bien communiquer avec la famille.
  2. Expliquer clairement et à fond les investigations, le diagnostic et le traitement.
  3. Démontrer une bonne interaction avec l’ensemble des membres du corps professionnel.
  4. Recevoir et communiquer l’information efficacement.
  5. Préparer la documentation de façon précise et rapide.
  6. Être capable de discuter des problèmes liés à l’initiation et au retrait du traitement de la dialyse, ainsi que la mort engendrée par l’insuffisance rénale.

 

COLLABORATION:

  1. Interagir de façon efficace avec les professionnels de la santé en reconnaissant leurs rôles et expertises.
  2. Déléguer le travail et consulter les services de façon efficace et appropriée.
  3. Collaborer de façon efficace et constructive avec les divers membres de l’équipe de santé.

 

GESTION:

  1. Exploiter la technologie de l’information, c’est à dire, les méthodes de recherche de banques de données médicales.
  2. Utiliser les ressources de la santé avec efficience et jugement.
  3. Établir un ordre de priorité et d’emploi de son temps de façon à optimiser la performance professionnelle.

RIGUEUR SCIENTIFIQUE:

§  Démontrer un engagement envers l’apprentissage continu.

§  Produire un compte rendu objectif de l’information médicale.

§  Parvenir à l’intégration de l’information provenant de sources variées.

§  Être constamment à l’affût de nouvelles informations et participer dans des projets de recherche.

 

 

PROFESSIONNALISME:

  • Démontrer de l’intégrité et de l’honnêteté dans la pratique médicale ainsi que de la compassion et un respect pour les patients.
  • Apprécier l’aspect médico-légal de la pratique médicale.
  • Faire preuve de diligence, de ponctualité, et assurer le suivi des patients.
  • Comprendre les principes de l’éthique et les appliquer de façon appropriée aux situations cliniques.
  • Reconnaître ses limites personnelles, demander des conseils, lorsque nécessaire, et les accepter avec gratitude.

 

 

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

 

  • Développer ses connaissances et habiletés dans le diagnostic, les investigations et le traitement des maladies spécifiques et non-spécifiques à la néphrologie.

 

  • Offrir un service de consultation et prodiguer les soins appropriés  pour un ensemble de patients vus en externe (clinique et unité de dialyse) ou ayant été admis à l’hôpital (y compris les soins intensifs),  sous supervision d’un néphrologue.  Généralement le résident rencontre le néphrologue le matin à une heure prévue afin d’établir un ordre du jour.  Les patients présentent  typiquement des problèmes pouvant être associés mais non limités à la greffe de rein, l’insuffisance rénale aiguë et chronique ainsi que la dialyse.

 

  • Assurer la prise en charge d’un nombre convenable de patients sous supervision du néphrologue.  Assurer la conduite et le suivi des résultats de laboratoires et des examens paracliniques.

 

  • Rédiger de façon structurée et rigoureuse des notes cliniques menant à l’évaluation des patients.

 

  • Sous la supervision directe du néphrologue exécuter, possiblement, certaines interventions diagnostiques ou thérapeutiques.

 

  • Se présenter, s’il y a lieu, aux réunions générales prévues par le service de néphrologie, et plus particulièrement aux rencontres pédagogiques prévues entre le résident et le néphrologue.

 

  • Revoir avec le néphrologue tous les patients avant d’accorder un congé.

 

Mode de fonctionnement – Neurologie

Exigences : Le résident est responsable des patients hospitalisés ou suivi par le service de neurologie du lundi au vendredi pour la durée de la rotation.  Il fait la tournée tous les matins avec ou sans le neurologue de garde.

Enseignement : L’enseignement en neurologie se fait les après-midi dans les cliniques de neurologie, sclérose en plaques, électrophysiologie (EMG/EEG) et de sommeil.  Des chapitres à lire sont assignées au résident desquels il devra présenter aux neurologues

Garde : Aucune garde en neurologie ne sera exigée du résident mais celui-ci ne quittera que lorsque ses responsabilités seront complétées (Patients à l’étage, cliniques, etc.).

  

Évaluation : L’évaluation se fait selon des grilles préétablies au début de la rotation. Une note et des recommandations seront remises au résident au milieu de la rotation et à la fin. 

Mode de fonctionnement – Orthopédie

À venir